A travers une série de chapitres courts et incisifs, Pierre Hanot retrace la chronique des événements qui ont conduit à ce drame méconnu à travers les regards d’Hocine, Jean-Marie, Nourredine, Christiane, Richard, Idir, Michel… Une claque ! Salutaire…
La Tache Noire, Strasbourg.


Pierre Hanot s’attache, comme dans son roman précédent « Gueule de fer », aux destins individuels qui formeront la grande Histoire. Ces gens ordinaires qui vont dessiner l’image sanglante de chaque guerre. l’horreur personnifiée par chaque individu quelle que soit son origine, le sang qui coule sur les mains est toujours rouge.
Sur les chemins du livre, St Amand Monrond.


Il y a des livres que l’on a pas envie de finir… alors on lambine… encore, et encore, mais on finit par arriver à la fin… alors juste… un très, très grand merci Pierre !
Autour du monde, Metz.